Tout savoir sur le podcast de marque avec Penelope Boeuf

Tout savoir sur le podcast de marque

Lucie Coquart
22 mai 2023
Le podcast ? Beaucoup de gens connaissent. Faire un podcast pour sa marque ? Ça paraît simple. Le faire bien ? C’est une autre histoire. Marque blanche, vignette, formats… Notre fondatrice Pénélope Boeuf vous donne TOUS les conseils pour partir du bon pied avec ce format ! Éviter le flop, savoir se raconter, faire une bonne interview… Vous saurez tout en 4min chrono !

C'est quoi un podcast de marque ?

Un podcast de marque, c’est un podcast créé pour votre marque, en fonction des messages que vous souhaitez véhiculer. Il s’agit d’un podcast en marque blanche, c’est-à-dire que l’agence qui crée ce podcast n’apparaît pas. C’est le podcast de votre marque.

On va créer un podcast composé d’épisodes, avec des thématiques et un message spécifique à votre marque. L’intérêt pour celle-ci est de prendre la parole sur la durée de manière récurrente, avec une identité, une voix et un message qui lui sont propres.

Qu'est-ce qu'on raconte dans un podcast de marque ?

On y raconte vos enjeux, vos problématiques, on sensibilise à vos engagements, on fait parler vos collaborateurs, on raconte des histoires, des histoires de vie pour informer, éduquer, divertir… On raconte plein de choses.

Ça ne veut pas dire qu’on le raconte au micro comme ça, en interview, mais surtout qu’on peut le faire de plein de façons différentes. Ce qu’on raconte finalement, c’est votre ADN de marque.

C'est quoi un bon podcast de marque ?

Un podcast de marque, c’est un podcast qui va parler de l’univers de votre marque, sans jamais la citer. C’est un podcast qu’on va recommander à nos potes alors même que c’est un podcast de marque ! On va faire du bouche à oreille. Et si le contenu est fort, impactant, drôle et juste, il crée de l’émotion. C’est là que le podcast est bon.

C'est quoi les étapes pour faire un podcast ?

D’abord, il faut identifier sa cible : est-ce qu’on veut attirer le B2C, le B2B, des partenaires ? Est-ce qu’on veut faire de la formation ? Est-ce qu’on veut recruter des collaborateurs ? Espèce qu’on veut recruter de nouveaux clients ? Est-ce qu’on veut asseoir son expertise, sa légitimité ?

Il faut savoir quel est son objectif : est-ce qu’on veut informer ? Est-ce qu’on veut éduquer ? Est-ce qu’on veut inspirer ? Est-ce qu’on veut divertir ?

Ensuite, on décide de son format : est-ce qu’on veut faire de la chronique, de l’interview, du récit, de la fiction, du documentaire ? Dans chacun de ces formats là, on a des sous-formats : la chronique pédagogique, la chronique fictionnée… Plein de formats différents qu’on a nous, en tout cas, créés à La Toile.

Et ensuite, où est-ce qu’on le diffuse ? Comment on le diffuse ? Et pourquoi on le diffuse ?

L’identité visuelle aussi, c’est hyper important. Il faut savoir qu’il y a 400 podcasts qui se lancent par semaine. Il y a donc beaucoup de vignettes qui apparaissent sur les plateformes de podcast, à savoir Apple, Spotify, Deezer, etc… Donc plus votre vignette est impactante et sort du lot, mieux ce sera.

Évidemment, notre recommandation est de ne pas mettre le logo sur votre vignette. Qui a envie d’écouter de la publicité on-demand ? Personne. En revanche, si votre contenu est génial, que la vignette est impactante, on va aller écouter le podcast. On va ensuite se rendre compte que c’est votre marque qui l’a fait.

C'est quoi les erreurs à éviter absolument ?

Les erreurs fatales quand on est une marque et qu’on veut faire un podcast, c’est de vouloir faire comme tout le monde.

“Comme tout le monde”, ça veut dire quoi ? De l’interview.

Aujourd’hui, 80% des podcasts sont des podcasts d’interview. On a donc tendance à se dire “J’ai envie de faire parler mes partenaires. J’ai envie de faire parler…” Oui, on peut faire parler et le podcast est là pour ça, mais il y a plein de formats différents. Si vous lancez une interview et que vous n’avez pas Mbappé qui parle, ça va être compliqué d’aller concurrencer d’autres podcasts qui ont d’énormes invités. Et si vous avez d’énormes invités, on va se dire que vous faites exactement comme vos concurrents.

On peut faire de l’interview, mais il faut un angle particulier, avec un angle très spécifique. N’arrivez pas en disant “Je veux faire de l’interview”. Dites plutôt “Je veux faire parler ma marque”. Il faut choisir un format et se définir la manière dont on va s’adresser. Si on s’adresse de la même manière à une cible B2B, B2C… : Flop.

Abonnez-vous à la lettre de Pénouche
HubSpot Form with Inline Button
contact@agencelatoile.fr
55 rue la Boétie, 75008 Paris.
Mentions légales
bookbookmarkusercalendar-fullcrosschevron-down